1 menu facile et rapide sans gluten- sans lait

Vous recevez du monde à la maison et l’un de vos invités ne mange ni gluten ni lait. C’est la cata ! Comment allez-vous faire ? Ça va être un vrai casse-tête d’adapter le menu… ??  

Je vous rassure il n’est pas utile d’en faire une montagne ! Je vais vite vous montrer que vos préjugés sont erronés ! Il n’y a rien de plus simple à cuisiner bien au contraire. Et pas besoin de faire une assiette à part pour votre invité. Le même plat pour tous et vous verrez vous vous régalerez !

Faites le plus simple possible

C’est ce que je répète à mon entourage pour les rassurer.  Autrement dit mettez des aliments bruts et le moins transformés possibles. Je vous donne ici un exemple de menu. Avant de commencer, il y a quelques informations de base à savoir :

  • Pour la cuisson : utilisez de l’huile de coco ou de l’huile adaptée pour les hautes températures (tournesol, colza…). Donc ne mettez pas de beurre svp !
  • Les assaisonnements : huile d’olive, huile de lin, huile de noix, huile de courge etc.
  • Lire les étiquettes : Je vous invite à regarder la liste des ingrédients de vos produits. Les allergènes sont habituellement inscrits en gras, en italiques ou ils sont soulignés. Pour le gluten, vous trouverez l’appellation  GLUTEN, Blé en général. Mais attention aux appellations industrielles qui contiennent  de nombreux additifs contenant du gluten.  Le tableau ci-dessous vous aidera à y voir clair.
Nature & Cie
  • Concernant l’allergène du lait, vous le trouverez dans les produits laitiers principaux : le lait, le yaourt, le kéfir de lait, le fromage, le beurre, la crème, les desserts lactés et la crème glacée. Attention de nouveau ! L’industrie alimentaire utilise beaucoup les composants du lait comme additif. Ils apparaîtront avec les appellations suivantes sur les étiquettes : LAIT, LACTOSE, CASEINE, PETIT-LAIT. Le tableau ci-dessous vous aidera à démêler les codes.

Pas de panique, cela semble être des devoirs fastidieux mais ces informations sont là pour vous faire gagner du temps et aussi pour vous rassurer. Plus vous cuisinerez simple et le moins transformé possible moins vous vous prendrez la tête 😉

L’apéro

Josh Bean

Vous n’allez quand même pas faire l’impasse sur l’apéro ? Pour l’alcool je vous laisse carte blanche mais pour les amuses-gueule je vous donne quelques idées :

  • Des crudités : des tomates cerise, des radis, des carottes, du concombre, du chou-fleur…
  • Des fruits ou fruits secs : du melon, du guacamole maison, de l’houmous maison, de la tapenade..
  • Autres : des olives, des mélanges de noix (cajou, noix, pistaches…), des anchois marinés, des brochettes salées (crevettes, tomates, olives)
  • Attention ! il y a souvent du lait dans les charcuteries. Les industriels en mettent pour attendrir la viande. Si vous voulez mettre du saucisson, assurez-vous d’être informé sur la présence de lait. Par charcuterie on entend : le jambon cru, le jambon blanc, salami, bacon, foie-gras, pâtés, mousses, saucisses…

L’entrée

Mary Copley

Salade de tomates, œufs durs, cornichons, cèleri branche, ciboulettes, échalotes, vinaigrette huile d’olive, citron, vinaigre de cidre, cumin.

OU

Crevettes marinées au citron et au thym avec de l’avocat

Le plat

Felicia Buitenwerf

Brochette de poulet et haricots verts à l’ail.

OU

Papillote de saumon au four et pommes de terre à l’huile d’olive avec fondu de fenouil.

Le dessert

berry crumble on a brown table

Salade de fruits de saison

OU

Crumble aux fruits rouges (recette ci-dessous).

Mettez les fruits rouges au fond du plat.

Dans un bol, mélangez 100 g de sucre cassonade, 75 g de poudre d’amandes (ou noisettes), 50 g de farine sans gluten (farine de châtaigne, farine de riz complet…), 25 g de fécule de maïs et 2 pincées de cannelle.

Ajoutez environ 100 g d’huile de coco désodorisé ou de l’huile d’olive. Mélangez jusqu’à former des grumeaux. Parsemez les fruits rouges de grumeaux.

Enfournez au four à 180°C environ 25 minutes. Surveillez la cuisson. Lorsque le dessus est doré et qu’il y a de petites bulles dans le plat c’est prêt !

Pour les curieux

Si vous avez envie de vous lancer dans un terrain inconnu afin de tester les alternatives possibles dans ce mode alimentaire, voici quelques astuces.

Toa Heftiba
  • Les laitages animaux sont remplacés par des laitages végétaux du genre : lait d’amandes, lait de noisettes, lait de riz, lait de chanvre. Attention le lait d’avoine contient du gluten !
  • On trouve des crèmes de coco, des crèmes liquides d’amandes et de riz.
  • La chapelure : il est possible d’en trouver en magasin bio.
  • Pour les féculents : vous trouverez des pâtes sans gluten au quinoa, aux lentilles, aux pois cassés, au mais. Ces dernières sont moins bonnes pour ma part car assez « sucrées » et avec un fort index glycémique.
  • Le pain sans gluten vendu en grande surface n’est pas très bon de manière général mais ça dépanne. Il existe aussi des kits prêts à l’emploi pour faire du pain. C’est assez bon d’ailleurs. Attention, si vous vous lancez à faire un pain sans gluten, veillez à avoir un moule avec des trous dans le fond afin que la cuisson se fasse également par en dessous ! le pain sans gluten est plus compact et moins aéré qu’un pain avec gluten donc la cuisson est importante.
  • Certains riz peuvent contenir du gluten mais bien souvent ce n’est pas le cas.
  • Les pizzas : les pâtes brisées ou les pâtes feuilletées prêts à l’emploi se trouvent facilement dans le commerce.

Pour trouver des recettes plus élaborées, je vous invite à visiter le site de la Ferme d’Alice : https://ferme-alice.fr/

Il y a de nombreuses recettes inspirantes et délicieuses et vous avez même la possibilité de participer à des ateliers.

Alors qu’en pensez-vous ? Cet article vous a été utile ? Partagez-le autour de vous et laissez-moi un commentaire ci-dessous si vous souhaitez connaître d’autres recettes ou astuces 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •