Comment éviter d’être constipé en randonnée?

C’est enfin les vacances ! Vous allez vous réfugier en montagne et enfin vous ressourcer ! Vous décidez de partir plusieurs jours en randonnée et vous connaitrez les joies de planter votre toile de tente au milieu de la nature ou peut-être préférerez-vous l’ambiance des refuges. La randonnée fait partie des activités que je préfère. Rien de tel pour prendre un bol d’air, couper avec le quotidien et se reconnecter à soi et à l’univers.

J’ai récemment fait un bivouac de 5 jours et je souhaitais partager avec vous une chose capitale pour vivre pleinement son séjour : maintenir un bon transit !!  Il n’y a rien de pire que de se sentir lourd et gonflé pendant l’effort. On a besoin que notre corps soit au top et qu’il nous fournisse le maximum d’énergie. Pour cela, j’ai réfléchi et j’ai essayé d’anticiper au mieux pour éviter ces troubles du transit. Étant particulièrement sensible côté digestif, je sais à quel point cela peut devenir un cauchemar.

L’alimentation en randonnée

Sam Balye

Vous savez aussi bien que moi que chaque gramme mis dans votre sac à dos pèse lourd et qu’il est primordial d’optimiser le poids de chaque chose.

Autrement dit, emporter des boîtes de conserves pour une randonnée de plusieurs jours n’est pas envisageable !

La dépense physique est élevée et la faim se fait vite sentir. Ce qui facilite le transit c’est bien entendu les fruits et légumes. Mauvaise nouvelle ! Vous pouvez les oublier ! Ils pèsent trop lourd.

Certains refuges peuvent en proposer mais c’est assez rare !  Vous allez favoriser les barres énergétiques, les noix, les fruits secs, les féculents et les produits lyophilisés. On est donc sur une alimentation riche en féculent, en sucres rapides et en céréales. Ce sont exactement le genre d’aliments qui demandent du boulot au système digestif. Pour ma part, je ne les affectionne pas vraiment !

Manger sans gluten sans lait

Étant intolérante au gluten et au lait j’appréhendais beaucoup sur comment j’allais m’alimenter. Je ne comptais pas sur les refuges qui ne sont pas réputés pour s’adapter aux intolérances alimentaires. Ce sont généralement des plats uniques ou des féculents, fromages, charcuteries… donc pas pour moi tout ça ! J’ai donc anticipé en achetant mes repas et je les ai porter avec moi (enfin j’ai eu un gentil cavalier qui a porter mon sac de nourriture). Mes repas se composaient principalement de :

  • Soupes en poudre bio,
  • Barres de céréales maison (à base de noix, de fruits sec),
  • Pâtes de lentilles, de riz complet, taboulé de quinoa, semoule sans gluten…

Manger en refuge 

Geran de Klerk

On a mangé une seule fois dans un refuge et j’ai pris une omelette aux lardons (sans crème bien sûr !).

Les seules choses que j’ai pu acheter pour me ravitailler c’était des cacahuètes et des chips… pas top tout ça !

Pour les personnes qui n’ont pas d’intolérance, ça peut-être sympa de manger dans un refuge mais ne vous attendez pas à manger une salade composée ou des légumes 😀

Le transit

On y vient ! Vous faites peut-être partie des personnes qui connaissent des troubles de la digestion pendant les randonnées ?  Je vous donne ici quelques conseils et astuces que j’ai pu mettre en place.

Avant de partir en randonnée 

Quelques jours avant voire une semaine avant votre départ c’est encore mieux, mettez votre corps au repos et en mode auto-nettoyage. Je m’explique :

  • Mangez des fruits et légumes en abondance !
  • Faites du jeûne intermittent en sautant 1 repas : le petit-déjeuner ou le dîner,
  • Hydratez-vous avec de l’eau filtrée, des jus de légumes, du quinton…
  • Veillez à faire des nuits complètes et réparatrices : oui oui le sommeil influence le transit !
  • Restez actif en pratiquant votre activité physique habituelle : vélo, natation, marche, yoga…
  • Faire une cure de vitamine C, de spiruline, de klamath, d’argile verte : l’idéal est de faire des cures de 3 mois. Mieux vaut s’y prendre à l’avance !
  • Acheter des compléments alimentaires à bases de plantes pour votre randonnée : par exemple du charbon activé ou de l’argile verte en gélules  pour les gaz et ballonnements ; des gélules de fenouil ;  des sachets de tisane au curcuma/ gingembre ou de la verveine. Il existe des complexes de plantes sous formes de gélules en magasin bio ou dans les laboratoires de compléments alimentaires. Pour ma part, je me suis fournie sur www.regenere.com

Pendant la randonnée 

  • Mangez si possible à heures fixes et bien entendu évitez les grignotages,
  • Organisez des en-cas à heures fixes si possible,
  • Prenez des en-cas digestes: des dattes, des figues séchées, pâte de coing, des pruneaux. Ils peuvent être intégrés dans vos barres de céréales. Je vous recommande de les faire maison d’ailleurs!
  • Pensez à boire suffisamment même quand il fait super froid !
  • Baignez-vous dans les lacs si vous en avez l’occasion c’est vraiment génial. L’eau est en effet fraîche mais elle sera ultra-bénéfique pour relancer votre circulation sanguine et votre système lymphatique !
  • Préférez la soupe le soir : sa chaleur est réconfortante et vos intestins apprécieront d’absorber des minéraux,
  • Ne vous forcez pas à petit-déjeuner le matin si vous n’avez pas faim et si vous n’êtes pas aller à la selle. Vous mangerez votre en-cas plus tard.
  • Prenez vos compléments alimentaires à heures fixes : par exemple le soir avant de manger.
  • Veillez à avoir un sommeil de la meilleure qualité possible : je sais qu’en randonnée bivouac on dort moins et moins bien. On a moins de confort et nous dormons dans un milieu « hostile ». En générale, on tombe de fatigue. Soyez vigilant au froid et au confort de votre tente.

Après la randonnée 

Réintégrez les fruits et légumes ! Faîtes-vous plaisir avec du cru surtout! Votre organisme vous en remerciera et votre transit reprendra son chemin de croisière. Donc vous pouvez miser sur les salades composées, les jus de légumes et les fruits. Vous pouvez aussi réinsérer des protéines animales si vous en ressentez le besoin.

J’espère que mes conseils vous ont été utiles et si vous-même vous en avez n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •