Comment le jeûne agit sur le microbiote? Défi J25

Toutes les personnes souffrant des intestins ont pu remarqué le bien-être ressenti lorsqu’ils ne mangent pas. Tout simplement parce que le système digestif n’est pas sollicité. Pas besoin de souffrir pour se rendre compte que jeûner influence la qualité de notre flore intestinale. Nous savons l’importance de notre alimentation sur l’environnement bactériens qui habite dans nos intestins et notre colon. Alors en quoi le jeûne peut-il agir sur notre microbiote? Voyons ça de plus près:

Le repos du système digestif

systeme digestif jeuneNous sollicitons entre 2 à 4 fois par jour notre système digestif, si ce n’est pas plus! Selon les individus, il ne fonctionne pas très bien et la digestion est mauvaise (constipation, diarrhée, ballonnement, gaz…). Ne pas manger du tout va permettre du repos et de libérer de l’énergie afin que le corps s’occupe d’autre chose. Comme par exemple détoxiner les cellules.

L’auto-nettoyage

Diving washing machine character cartoonLe corps a la capacité extraordinaire de se nettoyer et de se régénérer. Jeûner va laisser la place pour faire du ménage utile! Les cellules usées et les toxines vont être éliminés vers les différentes sorties (peau, urine, matière fécale, mucus…).

Le renouvellement des bactéries

renouvellemet bactérie Nos intestins contiennent environ 2 à 3 kg de bactéries très variées. Nous pouvons notamment observés des levures, des champignons, des virus… Il existe plus de 400 espèces différentes! Il existe des milliards de combinaisons de populations de bactéries (des bonnes, des moins bonnes, des neutres vivant toutes en symbiose) et autres micro-organismes, distinctes d’un individu à un autre, qui en font des écosystèmes en équilibre complexes et uniques.

Le jeûne va permettre au corps de retrouver un équilibre à tout niveau. C’est ce qu’on appelle l’homéostasie.

Réparation du tube digestif

réparation intestins jeuneLors de grosses inflammations intestinales, le jeûne est d’une réelle aide. Laissez faire votre médecin intérieur. Il y a en effet des probiotiques et autres compléments alimentaires qui peuvent aider la réparation et le rééquilibrage du microbiote mais laissez le temps au corps de nettoyer et d’éliminer ce qu’il peut faire par lui même.

Pour finir, le jeûne est un formidable moyen de soutenir notre microbiote. Il y a de nombreuses choses à dire et à développer sur celui-ci. Pour les maladies chroniques intestinales, il ne s’agit pas de dire que c’est LA méthode miracle mais le jeûne a des actions bénéfiques dans la guérison. Un des constats que je fais à titre personnel est que je ne subis plus la digestion d’aliments en pratiquant le jeûne intermittent. Je n’ai presque plus l’appréhension de manger sans penser au mal de ventre derrière. C’est déjà un grand pas! Et vous, avez-vous remarqué des progrès en jeûnant? Partagez dans les commentaires ci-dessous Winking smile.

Récapitulatif de ma 25ème journée de jeûne intermittent:

Type de journée: alimentaire

Nombre de repas: 2

Constat: mal aux reins au réveil. Réhydratation en douceur avec un thé.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •