Comment se débarrasser des parasites intestinaux ?

Il y a des moments, vous ne comprenez pas pourquoi vous ressentez des gênes, des inflammations, des indigestions malgré votre assiduité à manger sainement, à faire du sport, à méditer… qu’est-ce qui ne tourne pas rond ?

Eh bien ce sont peut-être des parasites qui tournent en rond justement dans votre organisme !

Qu’est-ce qui peut indiquer que vous en avez et comment les chasser ? Je vous livre ici les différents traitements que j’ai essayés moi-même ainsi que la méthode naturelle que j’expérimente actuellement.

Les types de ver

Les vers intestinaux sont des parasites présents dans le tube digestif. Ils profitent de notre hospitalité (notre corps) pour se nourrir et se reproduire. On les attrape soit par contamination directe dans l’alimentation soit en se faisant piqué par un insecte lui-même parasité. Les plus connus sont :

  • Les oxyures 

 Ce sont les vers les plus répandus surtout chez les enfants. Ils se manifestent par des démangeaisons anales et/ou de l’irritabilité et/ou de l’insomnie.

C’est très contagieux ! Ils se transmettent par les mains, les aliments et les objets. Ce sont des « warriors » car ils survivent jusqu’à 2 semaines en dehors de l’organisme.

Image France 3
  • Le vers solitaire (le ténia)

Issue de la consommation d’une viande contaminée, les plus connus sont le ténia de porc et le ténia de bœuf. Cela se manifeste par de grosses douleurs abdominales et un amaigrissement anormal malgré une bonne alimentation.

  • L’ascaris 

Fréquent dans les pays tropicaux. C’est un ver rond de couleur rosée mesurant entre 20 cm et 40 cm de long, présent dans des aliments contaminées. Les symptômes peuvent être des douleurs abdominales, de la toux, des vomissements et de la diarrhée.

  • La douve du foie (rare)

Ce ver entraine une augmentation du volume du foie et il peut aussi déclencher une jaunisse et une fièvre. Il est ressenti des douleurs du côté droit des côtes. Cela vient de l’ingestion de salade sauvage.

Je ne sais pas vous mais rien que de les voir je trouve ça peu ragoutant ! Je ne suis pas prête à manger des vers sautés au wok !

Les signes indicateurs de leur présence

Ces symptômes vont vous sembler très familiers donc pas de panique ! Cela ne veut pas dire que vous avez forcément des vers ! Parmi eux on trouvera :

  • Les troubles du sommeil : insomnies, perturbation du sommeil, grincement des dents,
  • Les problèmes de peau : acné, eczéma, assèchement anormal de la peau,
  • Une grosse fatigue : carences de minéraux et de vitamines puisés par les vers,
  • Les troubles digestifs : allergies ou intolérances alimentaires, maux d’estomac, douleurs abdominales, digestion difficile, Pour reconnaitre un déséquilibre de votre flore intestinale allez voir ici.
  • Une perte de poids incontrôlable et excessive,
  • Une atteinte du système nerveux : nervosité, sautes d’humeur, stress, perte de mémoire, dépression.

Il se peut aussi que vous ne ressentiez aucun symptôme particulier et pour autant vous avez quand même des parasites en vous !

L’importance de se vermifuger

Chris Lawton

Pas besoin d’attendre des situations de santé qui se dégradent pour prendre les choses en main.

Peu d’adultes pensent à se vermifuger de nos jours. On le fait naturellement pour nos animaux et nos enfants mais pas pour nous-même.

Je recommande toujours, symptômes ou pas, de traiter les vers au moins une fois par an, au début de l’automne, voire deux fois par an (par exemple au printemps).

Ce nettoyage nécessaire préservera le bon fonctionnement de votre flore intestinal (le microbiote) et celui de votre immunité.

Traitement : mes expériences

  • J’ai testé le fluvermal (médicament) Ce que j’en pense : il n’a pas irrité mes intestins fragiles :-). La prise en comprimé est facile et vous en trouvez dans toutes les pharmacies. Après ça reste un médicament qui est plus efficace pour les oxyures que les autres parasites.
site régénérescence
  • Les gélules à bases de plantes de chez régénérescence. Elles sont très bien. Il faut commander sur leur site internet. La réception est rapide..
  • Le prix est assez élevé, surtout si vous voulez bien faire les choses. Il existe 2 flacons de gélules différents pour traiter les parasites.
  • La composition des gélules est riche et bien étudiée : ail, pau d’arco, olivier etc…  bien sûr il faut prendre plusieurs gélules et sur une plus longue durée (environ 3 semaines). Personnellement après cette cure, j’ai ressenti un mieux-être digestif.
  • La terre de diatomée : A présent j’expérimente ce produit naturel et connu depuis longtemps. C’est une poudre blanche composé « de restes fossilisés de minuscules organismes aquatiques appelées diatomées. » La poudre se dissout dans l’eau et elle n’a pas trop de goût je trouve. Même principe je fais une cure de 3 semaines :-). J’en suis au début donc je vous dirai les résultats dans un prochain article si cela vous intéresse ! Autre point positif, c’est vraiment un vermifuge pas cher et en plus de ça, la terre de diatomée à plein d’autres fonctions : cosmétique, filtrage de l’eau, insecticide naturel etc…

Comment se prémunir des vers intestinaux ?

On n’a pas forcément envie que les vers s’invitent à l’apéro tout le temps non plus. Pour cela je vous donne quelques conseils :

cdc
  • Se vermifuger au moins une fois par an,
  • Se vermifuger en famille ! eh oui c’est contagieux donc si vous traiter vos enfants autant faire toutes les personnes du foyer y compris vos animaux !
  • Maintenir des règles d’hygiènes normales : se laver les mains, laver régulièrement la literie…
  • Cuire suffisamment les viandes et les poissons surtout si vous doutez de la provenance,
  • Nettoyer vos légumes et vos fruits à de l’eau légèrement vinaigrée ou au bicarbonate de calcium.

Cet article vous a plu ? Vous voulez en savoir plus sur la terre de diatomée ou comment je vis au jour le jour ce traitement naturel ? Passez commande en laissant un commentaire en-dessous !

Sources

https://amelioretasante.com/9-symptomes-qui-indiquent-la-prensence-de-parasites-dans-le-corps/

https://www.sciencesetavenir.fr/sante-maladie/vers-intestinaux-causes-et-traitements_104592

Partager l'article :
  •  
  •  
  •