Je change les règles du jeûne. Défi J18

Depuis le début de mon expérience, mon leitmotiv est d’être à l’écoute de soi.

Après avoir lu différents témoignages de jeûneurs, je viens de comprendre que cette phase de résistance que je suis entrain de vivre peut être interprétée de manières différentes.

La crise

Photo de: Johannes Plenio

Pour les jeûnes longs, on parle souvent de “la crise d’acidose”. Qu’est-ce que c’est? C’est là où le corps réagit le plus au jeûne.

C’est la crise de détoxination qui apparait habituellement au 3ème ou 4ème jour de jeûne. Autrement dit, le corps a besoin davantage d’énergie pour nettoyer en profondeur.

En l’absence de glucose, il va donc puiser dans ses réserves de graisses qu’il va transformer en sucres pour fonctionner. Le corps fabrique donc des corps cétoniques.

La question que je me pose: Est-ce que mon corps rentre plus rapidement en “cétose” à 18 jours de jeûne intermittent soit 9 jours sans nourriture? Pourquoi est-ce plus difficile maintenant qu’au début?

Il serait intéressant de voir via des tests à partir de combien d’heures de jeûne le corps fonctionne en cétose et si le cumul des jours de jeûne modifie la rapidité du mécanisme.

 

 

Qu’est-ce que je ressens ?

Photo de: Stijn Swinnen

Voilà quelques jours que je sens mon corps tirer très fort sur mon énergie et ma vitalité. Malgré toutes les choses mises en place je rame sur ma barque. Les facteurs qui m’alertent:

  • Une fatigue intense
  • Faire des siestes de 2 heures en pleine journée
  • La faim persistante: elle est revenu le matin puis à midi et de nouveau le soir entre 20-22h.
  • Le moral en baisse
  • Être à cran: très irritable. J’ai l’impression d’être sous tension en permanence.
  • Gros coup de pompe

Bien que de manière générale je ressens du bien-être et davantage d’émotions positives, je réalise que je rentre comme dans un “yoyo énergétique” qui tire sur tout les tableaux: physiologique, physique, psychologique.

 Mon équilibre est mis à rude épreuve.

 

 

Le but de mon expérience

“Quel est l’intérêt de poursuivre ton jeûne si tu es au plus mal?”

 

Photo de: Jordan Whitfield

C’est la question qui m’a été posé et elle mérite réflexion. J’ai bien conscience qu’un jeûne n’est pas toujours une partie de plaisir mais il est essentiel de s’écouter et de s’adapter. Eh oui je me répète!  J’ai pourtant été claire et déterminée à dire que je ne lâcherais rien!

Et là j’ai réfléchi… oui je peux le faire… mais à quel prix? celui de mon bien-être? celui de mon équilibre? celui de ma santé globale? Qu’est-ce qui est important réellement? Finir le défi, être fier de soi et se retrouver épuisée? Ou appliquer l’une des valeurs clés du jeûne qui est L’ECOUTE. Je ne cesse de le répéter depuis le début et c’est la première chose que je ne faisais pas moi-même!

Je m’écoute

Photo de: Mohammed Metri

Enfin j’y arrive! Je décide donc de continuer mon jeûne intermittent en l’adaptant à ma vitalité actuelle. Voyons ça de plus près:

Mon schéma actuel:

  • Un jour d’alimentation: 1 repas le midi et 1 repas le soir. Activités physiques pratiquées ces jours-là.
  • Un jour de jeûne: Pas d’eau, pas de nourriture. Du repos, de la marche principalement.
  • Type de jeûne intermittent: un jour d’alimentation alterné à un jour de jeûne.

Le nouveau schéma:

  • Un jour d’alimentation: Cela restera le même avec 2 repas par jour et en mangeant ce que je souhaite.
  • Un jour de “jeûne modifié”: Je prendrais 1 jus de légumes le midi et un repas le soir basé sur des légumes.
  • Type de jeûne intermittent: le rythme reste le même. Un jour d’alimentation alterné à un jour de monodiète à base de fruits et légumes.

A voir ce que cela donne et j’adapterais au fur et à mesure Smile.

Pour conclure, c’est une grande qualité de vouloir tenir ses engagements et d’être fidèle à ses valeurs. Je réalise qu’il n’y a pas une ou deux façons de voir les choses.

La vision binaire est obsolète. Il y a de nombreuses manières d’apprivoiser notre regard à nos épreuves tout en restant dans ses convictions profondes. Quelles réactions vivez-vous actuellement dans votre jeûne? Laissez un commentaire Winking smile.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •