“Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse.” DéfiJ4

Vous avez, comme tous le monde, des rêves et des projets qui vous tiennent à cœur n’est-ce pas? Les avez-vous réaliser pour la plupart d’entre eux? J’espère sincèrement pour vous mais je sais bien que ce ne sera pas le cas pour la grande majorité d’entre vous.

Les journées sont saturées par les nombreuses sollicitations et impératifs; que ce soit de s’occuper des enfants, travailler deux fois plus car les effectifs ont diminué dans votre entreprise, le cours de sport entre midi et 2 pour vous maintenir en forme ou les extras que vous faites après votre boulot pour réussir à finir vos fins de mois ou encore faire de la paperasse administrative lors de votre jour de repos… et je ne parle pas des distractions tels que les réseaux sociaux, la télévision, la radio, les smartphones etc.…!

Avec tout ça, vous remettez à plus tard vos rêves, vos projets de vie et le temps passe….passe….passe….. wahou ça défile!! Tant que vous ne faites pas le premier pas en direction de la vie à laquelle vous aspirez rien ne se passera. Même un micro pas est un bon début! Smile je dis souvent: aides-toi et la vie t’aideras! Et Nelson Mandela l’énonce parfaitement bien: Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse.

Je vais tombée dans les pommes si je ne mange pas alors que j’ai mes règles.

Photo de Johnny Cohen

C’est mon quatrième jour de jeûne intermittent, soit le second jour où je ne mange pas. Allons-y!

Désolée pour les hommes mais aujourd’hui ça concerne davantage les femmes Open-mouthed smile.

J’ai d’habitude un appétit d’ogre dans cette phase du cycle et j’ai aussi beaucoup de fatigue. Eh bien c’est une agréable surprise car je me sentais bien! Je me suis écoutée et reposée.

Mon débrief du jour

Photo de Sung jin

Cette journée sans nourriture était plus facile que la première. Je n’ai ressenti la faim que le soir vers 22h. J’ai eu soif vers midi et en fin d’après-midi. J’ai quand même bu 2 verres d’eau.

Comme je l’ai évoqué plus haut, je suis réglée en ce moment et je pensais que ça serait hyper dur!! et finalement c’est le contraire qui se passe. Toutes les douleurs et désagréments que je ressens habituellement sont parties. (fatigue, gros appétit, maux de ventre et de dos, irritabilité, flux abondant de sang, insomnies, migraines, attirance vers le chocolat et le sucre etc.…). J’ai ressenti un peu de fatigue lorsque j’ai grimpé une colline à pieds en plein soleil mais sinon ça va Smile.

Une de mes occupations

Photo de Alyson Mcphee

Vous n’allez pas me croire mais j’ai même cuisiné alors que c’était ma journée de jeûne!! mais alors ça ne m’a pas donné envie de manger ou donné faim?? Pas du tout! ça aurait pu en effet. Comment j’ai fait?

C’est P-S-Y-C-H-O-L-O-G-I-Q-U-E. C’est dans la tête que ça se passe: Vous avez pris la décision de jeûner et vous vous y tenez. C’est tout! Vous avez coupé court à toute discussion avec vous-même sur le fait que peut-être que vous pourriez manger un peu car… eh bien non! Vous savez où vous allez et pourquoi vous y allez. Vous êtes convaincu que vous faîtes ce qu’il y a de meilleur pour vous, pour votre santé!

Clé n°4 = Prendre conscience des croyances limitantes!

Photo de Shane Avery

Je vous mets au défi de noter sur une feuille toutes les croyances que vous avez sur le jeûne. Rangez ce papier soigneusement dans un endroit où vous le retrouverez et ressortez-le, le jour où vous expérimenterez vous-même le jeûne.

C’est très intéressant car en avançant dans l’aventure je m’aperçois que les appréhensions et les peurs disparaissent. Je me souviens d’une phrase de ma grand-mère: “Manges sinon tu vas dépérir!”. Je comprends sa bienveillance car à son époque, elle a manqué et elle a sûrement jeûné contre sa volonté. Elle est pourtant là aujourd’hui!

Le mot positif du jour: Parler avec votre cœur!

L’info santé: Qu’est-ce que le système immunitaire?

C’est un réseau de cellules qui s’organisent pour défendre notre corps contre des organismes extérieurs, comme les microbes.

Notre résistance face aux agresseurs extérieurs (méchants virus par exemple) ne dépend pas que de leur nature virulente mais aussi de la qualité de notre organisme, c’est à dire nous, notre terrain et notre vitalité du moment.

Nous n’avons pas le pouvoir d’éradiquer ces pathogènes mais à notre niveau nous pouvons modifier notre environnement et notre hygiène de vie.

Pour conclure, Tout est possible à partir du moment où vous l’avez décidé. Concrétiser votre rêve ou votre projet peut prendre du temps mais modifier votre mode de vie, vos habitudes est possible dès maintenant! Là dès aujourd’hui! Je vous encourage à faire un premier pas vers vos aspirations réelles profondes. Vous verrez ça vaut le coup!

Alors vous vous lancez quand? partagez ci-dessous dans les commentaires 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •