Le sentiment qui fait manger. Défi J12

Type de journée: Jeûne (Jour n°12)

Entre plaisir du moment présent et conséquence

J’ai l’impression d’avoir escaladée une montagne! Je me sens épuisée, rincée, lessivée!

Eh non j’ai juste bu un verre d’alcool à l’apéritif Open-mouthed smile. Boire un verre d’alcool n’a jamais tué personne.

Boire un verre est souvent associé à de la convivialité, au moment que l’on partage avec ses proches. Et pourtant, l’alcool peut nous faire bien plus de mal que de bien en réalité, surtout dans un jeûne intermittent!

Les effets constatés pour un seul verre:

  • Sommeil de mauvaise qualité (chaud, rêves, réveils réguliers…)
  • L’envie de manger plus et plus d’aliments très salés ou très sucrées
  • Mal de tête
  • Corps lourd, sensation d’avoir trop mangé
  • Énergie à plat
  • Humeurs variables

Vous avez sûrement remarqué que votre énergie n’est pas la même le lendemain. C’est le cas! Vous donnez du boulot à votre corps afin qu’il élimine tout ça. On peut appelés ça l’effet KISS COOL!

L’alcool modifie notre perception

Toute la journée, je me sentais à côté de mes pompes. Mon moral était un peu à plat…

J’avais l’impression que mon corps était gonflé et lourd. Je me voyais avec 5 kg de plus au moins! Je  cherchais tous mes petits défauts dans le miroir et c’est comme si je zoomais dessus. Ma perception a déraillé complet!

Pourtant, je n’ai pas changé en quelques heures. Je rentre toujours dans mes vêtements et je n’ai pas changé de corps non plus Open-mouthed smile.

De plus, j’avais envie de manger alors que c’est mon jour de jeûne! aie! et là je me suis posée la question: Est-ce que j’ai envie de manger ou est-ce que j’ai faim?

Avoir envie de manger VS Avoir Faim

Enfin on y vient! Voilà une étape que tous le monde rencontre au quotidien. Nous sommes pris dans des habitudes alimentaires à manger heures fixes mais vous posez-vous la question si vous aviez réellement faim?

Plusieurs signes physiologiques de la faim qui s’expriment différemment selon les individus:

  • Gargouillements du ventre
  • Bâillements
  • Irritabilité
  • Sensation de vide dans l’estomac
  • Baisse d’énergie, difficulté à se concentrer

On pourrait définir l’envie de manger comme un luxe car nous avons de la nourriture à profusion et à porter de main. Souvent l’envie de manger vient combler ou compenser quelque chose. Par exemple cela peut être l’ennui, la solitude, les émotions (positives ou négatives), le stress, la peur etc.…

Le sentiment qui me fait manger

Pour ma part, j’ai identifié la culpabilité d’avoir trop mangé. En fait, en y réfléchissant je n’avais pas tant mangé que cela.

Mon estomac a rétréci avec le jeûne, du coup je suis plus vite rassasiée. J’ai donc vite l’impression de manger trop car mon estomac est vite plein.

Bref tout ça pour dire que j’avais envie de manger pleins de cochonneries! Entre nous, ça n’aurait rien changé à mon sentiment de culpabilité qui n’avait pas lieu d’être.

“Faire culpabiliser c’est rendre responsable un autre que soi”

Comment passer le cap de l’envie de manger?
  • Eloignez-vous de votre cuisine
  • Sortez promener
  • Parlez-en avec un de vos proches, ça peut faire du bien de l’extérioriser
  • Occupez-vous la tête: travail, lire un livre, étudier…
  • Reposez-vous si vous en ressentez le besoin

Pour résumé, l’alcool influence notre bien-être à court-moyen terme. Il ne s’agit pas de s’interdire de boire de l’alcool. Nous savons tous qu’il faut en boire avec “modération” mais je réalise que la modération ou le type d’alcool ne suffisent pas toujours. Selon votre période de vie, selon votre vitalité du moment, selon si vous faites un jeûne intermittent; l’alcool même à petite dose peut avoir de grands effets sur vous. C’est nécessaire d’en avoir conscience pour faire les meilleurs choix pour soi-même. En vérité, le but principal, le plus important c’est quoi? c’est son bien-être n’est-ce pas? Qu’en pensez-vous? Donnez-moi votre avis dans les commentaires Winking smile

Partager l'article :
  •  
  •  
  •