Les 3 principes anti-ballonnements de l’été

Les beaux jours sont là et quoi de plus important que de se sentir bien dans sa peau! Il n’y a rien de plus désagréable quand vous vous sentez gonflés, bouffis et disgracieux. Cela peut provenir des quelques kilos superflus qui vous encombrent mais la plupart du temps ce ressenti vient de votre ventre! Si vous gonflez c’est que vous avez des ballonnements et des gaz intestinaux. Tout ce que l’on souhaite éviter à cette période de l’année où notre corps est tout de même dévoilé.

Les combinaisons alimentaires

Dan Gold

Commençons par regarder ce que l’on mange. Faire des mélanges d’aliments n’est pas si anodin que cela.

Peut-être que vous ne vous êtes jamais posés la question jusqu’à présent sur la composition de vos plats et ça mérite le coup d’œil.

Regardons les associations à éviter:

  • Féculent – viande rouge: le fameux steak frite !
  • Féculent- Féculent: Pommes de terres avec du pain.
  • Légumineuse –Viande: Pois chiches et dinde ou le célèbre saucisses lentilles.
  • Fruits en dessert: Eh oui la salade de fruits est préférable en dehors des repas comme le goûter!
  • Le sucre après le repas: Je vais en décevoir plus d’un mais manger du sucre à la fin du repas est dévastateur. Le dessert alourdit et ralentit la digestion.avec comme désagréments des ballonnements et des flatulences !

Ces associations perturbent le cycle de la digestion. En effet, le bol alimentaire reste plus longtemps dans le tube digestif dû à la complexité de la décomposition à faire. Cette stagnation entraîne fermentation voire putréfaction. Les enzymes digestifs ne sont pas les mêmes selon s’il s’agit de protéines, de glucides ou de lipides.

Vous connaissez tous le pouvoir rassasiant d’un plat de pâtes sur votre organisme? Vous rajoutez une viande par dessus et là votre système digestif peut vite se trouver débordé. Beaucoup d’énergie est nécessaire pour dégrader des amidons, des sucres complexes, des protéines à chaînes longues etc… En été le corps doit d’abord s’adapter à la chaleur écrasante et vous pouvez l’aider en allégeant votre assiette!

Si vous souhaitez en savoir plus sur les combinaisons alimentaires, il y a le livre de Herbert M. Shelton, très connu en naturopathie, qui explique bien ces propos.

Mélanger du cru et du cuit en même temps

Jarritos Mexican

Dans un second temps, on sait reconnaître un repas équilibré par sa composition. Prenons l’exemple classique avec une entrée de crudités suivi d’un plat composé de légumes cuits, de riz et de poisson.

Là où intervient le déséquilibre c’est lorsque vous brouillez les pistes en mangeant dans n’importe quel ordre!

Si vous mangez des crudités à la fois en début et en fin de repas c’est le mélange parfait pour obtenir un ventre de baudruche! Comme j’ai pu l’évoqué précédemment, nous n’activons pas les mêmes enzymes digestives selon la nature des aliments.

Le conseil le plus simple que je puisse vous donner est de toujours commencer votre repas par les aliments les moins dénaturés et les plus bruts. Par exemple les légumes crus. Une fois rassasié du cru, passez au plat cuit mais ne revenez pas sur du cru! Enfin, concernant le dessert, les fruits crus sont à exclure. Vous pouvez par exemple les remplacer par une compote (du cuit).

Boire pendant le repas

Pablo Merchan Montes

On nous rabâche sans arrêt qu’il faut boire suffisamment et ce, jusqu’à 1.5 litres par jour pour les adultes. L’intention est bonne. Il est en effet important de s’hydrater, surtout en été mais pas n’importe comment!

Boire pendant le repas n’est pas recommandé car cela perturbe l’organisme pendant le processus de digestion en cours. L’eau avalée va remplir l’estomac et diluer l’acide gastrique. Ce dernier aura donc une fonction atténuée sur la digestion. Et n’oubliez pas, les aliments contiennent eux aussi de l’eau!

Boire de l’eau froide voire glacée a également un effet nocif sur l’organisme: il coupe la digestion et souvent donne la diarrhée. Donc pour conclure, boire de l’eau avant le repas et entre les repas est préférable! Ne pas attendre d’avoir soif pour boire. Une bonne habitude serait de boire tout au long de la journée par petites quantités

Pour compléter ces 3 principes, je vais assaisonner en vous rappelant qu’il est important de bien mastiquer vos aliments et de prendre le temps de manger. C’est un facteur essentiel. Être détendu, bien entouré et à l’écoute de soi! Je vous souhaite un bel été sans ballonnements!

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager et à me laisser un commentaire ci-dessous!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •